#Sport Les "Bleus" sans trembler

Les Bleus sans trembler

Partager sur Facebook Partager sur Twitter
Les "Bleus" sans trembler
Publié le 27/02/2017 | Sport

Les « Bleus » ont remporté tous les quart-temps pour s’imposer sur le score de 62-75 ce soir au Puy-en-Velay.

Notre photo: de retour de blessure, Johan Grebongo a pris une part importante dans la victoire de l’ASSM en terre altiligérienne. (photo archives Jean-Laurent Soltner)  

Les Ponots, avant-derniers au classement et qui abattaient l’une de leurs dernières cartes dans l’optique du maintien, démarrent la partie tambour battant. Dans le sillage de Benhamed, ils profitent des manquements défensifs de leurs adversaires pour se détacher (9-4 à  la 5e). Mario Porter (10 points en première période) maintient notre équipe à flots. Mieux, les deux lancers francs qu’il transforme à la 9e permettent à l’ASSM de passer devant pour la première fois (14-15). Damien Thibedore, derrière l’arc, accroît l’écart avant la première sirène (14-18).

Les joueurs locaux restent au contact (19-22) avant de céder sous les coups de boutoir de Quentin Willig, Mario Porter et Johan Grebongo (19-30). L’Américain Williams se réveille (7 points) et réduit quelque peu l’écart (30-36) avant qu’Anthony Spinali, entré en jeu, n’inscrive le dernier panier avant la pause (30-38).

« Il fallait juste gagner »

Nos Pfastattois trouvent de l’adresse à la reprise avec Quentin Diehl et Quentin Willig, et l’écart enfle (34-48). Le temps mort pris par le coach ponot porte ses fruits et c’est au tour des Bleus d’être en difficulté (42-48). Quentin Diehl inscrit un panier primé à point nommé pour relancer son équipe, qui entame le money time avec neuf longueurs d’avance grâce à cinq points consécutifs de Quentin Willig et une réussite de Mario Porter (49-58). S’appuyant sur une défense bien en place, Quentin Diehl et ses coéquipiers ne sont plus inquiétés malgré la pluie de fautes qui s’abat sur eux. Les onze lancers francs inscrits par les locaux sont anecdotiques, l’ASSM remporte sa cinquième victoire de la saison à l’extérieur, la septième lors des huit derniers matches.

« A part les toutes premières minutes où notre défense n’était pas encore assez présente, on n’a pas trop mal joué » commente Jean-Luc Monschau. « On a récupéré Grebongo, qui a été présent et utile, ça change notre équipe. On a bien défendu pour limiter notre adversaire en-dessous de sa moyenne de points habituelle. C’était la clé du match. Si Mario Porter et Quentin Willig ont été particulièrement efficaces au scoring, tout le monde a joué et apporté sa pierre à l’édifice. L’écart aurait pu être plus large car on a raté beaucoup de paniers faciles en seconde mi-temps. Mais ça n’a aucune importance, il fallait juste gagner ». Et de conclure : « On a deux victoires d’avance au classement sur le cinquième et l’occasion de consolider samedi prochain contre Besançon ».

La fiche technique:

ASMB Le-Puy-en-Velay – ASSM Pfastatt  62-75.

Le Puy-en-Velay, Palais des sports Roche Arnaud.

Les quart-temps: 14-18, 16-20; mi-temps 30-38; 19-20, 13-17.

Arbitres: MM. R. Denave et D. Estreme.

ASMB: 18 paniers dont 4 à trois points (Benhamed 3), 22 lancers francs sur 29, 17 fautes personnelles. Les points: Williams 21, Girma 11, Pothion 5, Fekkak 3, Benhamed 19 puis Diambra, Provost (cap.), Gauthier 3, Vincent. Non entré en jeu: Marcq. Entraîneur: Grégoire.

ASSM: 27 paniers dont 7 à trois points (Diehl 3), 14 lancers francs sur 17, 21 fautes personnelles et une antisportive (Diehl), Porter éliminé. Les points: Diehl (cap.) 9, Grebongo 10, Daure Saada 10, Willig 17, Porter 20 puis Bah 1, Thibedore 5, Spinali 2, Minté, Taczanowski 1. Entraîneur: Monschau assisté d’Etienne.

Prochain match samedi 4 mars à la salle polyvalente de Pfastatt contre Besançon...entrée gratuite pour ce match ! venez nombreux encourager Pfastatt !

 

#Vidéos

En savoir plus

En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d'analyse, de pertinence et de publicité.