#Sport Aubenas s'impose en leader à Pfastatt

Aubenas s'impose en leader à Pfastatt

Partager sur Facebook Partager sur Twitter
Aubenas s'impose en leader à Pfastatt
Publié le 20/03/2017 | Sport

Les hommes de Jean-Luc Monschau ont subi la loi du leader Aubenas, samedi soir à la salle polyvalente, en concédant une défaite (65-72) qui ne souffre d’aucune discussion.

Notre photo: Quentin Diehl, ici au tir face à l’excellent Antonin Chardon, et ses coéquipiers n’ont pas à rougir de leur défaite. Si le leader Aubenas s’est montré souverain, les Bleus n’ont jamais lâché et offert un superbe baroud d’honneur à leurs supporters. (photo Jean-Laurent Soltner)

Privée de Johan Grebongo, qui dispute le tournoi qualificatif à l’Afrobasket 2017 avec la Centrafrique, l’ASSM prend le commandement de la partie par Bacasso Minté et Mario Porter (4-0 à la 2e). Les Albenassiens répondent par l’international camérounais Frank Tchoubaye et Gilles Duro (10-10 à la 7e). Mario Porter donne pour la dernière fois l’avantage aux siens (12-10). Le leader montre ses muscles et se détache (12-17) avant que Zaïnoul Bah ne réduise l’écart sur un improbable panier primé au buzzer (15-17). Les joueurs visiteurs appuient sur l’accélérateur et font preuve d’une insolente adresse. Lionel Tisba écrase un dunk puis Antonin Chardon, Michel Ipouck, Gilles Duro et Frank Tchoubaye se relayent derrière l’arc pour asséner un coup de massue sur les têtes de nos joueurs, lesquels évoluent sans Quentin Willig (3 fautes) depuis la 18e, avant la pause (25-38).

Un formidable baroud d’honneur

Dominateurs dans tous les secteurs du jeu, les Sud-Ardéchois déroulent un collectif huilé. Et comme l’adresse reste au rendez-vous, l’écart enfle après un nouveau panier bonifié de Frank Tchoubaye, le 8e de son équipe (38-55 à la 27e). L’ASSM s’accroche par Quentin Diehl et Bacasso Minté mais la partie tourne à la démonstration pour les visiteurs, qui concluent le 3e acte par deux paniers de Michel Ipouck et Antonin Chardon. La messe est dite (42-63). Alors que nos supporters pensent que la soirée va être longue, Jean-Luc Monschau décide de faire entrer en jeu le jeune Anthony Spinali (20 ans). Sans complexe, ce dernier débute un véritable festival en inscrivant 5 points de rang (47-63 à la 32e) tandis qu’Aubenas lâche naturellement du lest dans l’agressivité défensive. Le précieux Chardon marque encore (49-65) mais les Bleus, qui n’ont plus rien à perdre, sont soudain euphoriques. Antony Spinali et Zaïnoul Bah, en périphérie, réduisent l’écart à 10 longueurs (57-67 à la 36e). Les visiteurs ont perdu leur superbe et nul ne sait comment le match aurait tourné si Zaïnoul Bah (au lay-up) et Quentin Diehl (de loin) n’avaient pas échoué d’un rien dans leur tentative. L’omniprésent Anthony Spinali (4/4 au tir dont 2/2 à 3 points, 1/1 lancer, 3 rebonds, 2 interceptions en 10 minutes) puis Quentin Diehl trouvent encore la mire de loin (65-71 à la 40e) mais il est trop tard et malgré ce formidable baroud d’honneur, le leader empoche logiquement et justement les deux points de la victoire.

« On a fait le maximum » souligne Jean-Luc Monschau. « On a pu voir pourquoi Aubenas est le leader incontesté du groupe. Leurs joueurs sont plus forts que tout le monde du point de vue athlétique et quand ils sont adroits comme ce soir, ils sont juste injouables. Mes garçons ont eu une vraie volonté de se battre jusqu’au bout pour revenir à 6 points. Ils ont gagné la bataille du rebond ce qui parait impensable compte tenu de l’absence de Johan Grebongo puis la sortie de Quentin Willig, pénalisé en première mi-temps ».

La fiche technique:

ASSM Pfastatt –US Aubenas Basket 65-72.

Pfastatt, salle polyvalente. 350 spectateurs.

Les quart-temps: 15-17, 10-21; mi-temps 25-38; 17-25, 23-9.

Arbitres: MM. P. Grand et C. Malibangar.

ASSM: 29 paniers sur 68 tirs dont 6 sur 21 à trois points (Diehl et Spinali 2), 1 lancer franc sur 3, 41 rebonds (Minté 10) dont 18 offensifs (Minté 5), 9 passes (Bah 5), 11 balles perdues (Minté 4), 5 interceptions (Daure Saada et Spinali 2); 14 fautes provoquées (Daure Saada 3), 12 fautes personnelles. Evaluation collective: 69. Les points: Diehl (cap.) 10 (7), Daure Saada 4 (1), Willig 8 (6), Minté 14 (15), Porter 10 (11) puis Soussi (0), Marjoulet (-1), Bah 8 (11), Thibedore (-5), Spinali 11 (15). Entraîneur: Monschau assisté d’Etienne.

USAB: 28 paniers sur 63 tirs dont 9 sur 22 à trois points (Tchoubaye Bakala 3), 7 lancers francs sur 11, 36 rebonds (Chardon 8) dont 15 offensifs (Tchoubaye Bakala et Ipouck 3), 16 passes (Duro 4), 8 balles perdues (Ipouck 3), 6 interceptions (Chardon et M’Bodj 2); 12 fautes provoquées (Tchoubaye Bakala et Duro 3), 14 fautes personnelles. Evaluation collective: 82. Les points: Chardon 16 (19), Baradji 6 (7), Tchoubaye Bakala 19 (17), Duro 8 (7), Ipouck (cap.) 9 (14) puis Pédeboscq 3 (2), M’Bodj 5 (7), Séguéla (0), Tisba 6 (5). Entraîneur: Rhennam.

Entre parenthèses la note d’évaluation.

Prochain match dimanche 2 avril à 17h au Palais des Sports face au FCM Basket...une rencontre qui promet une grosse ambiance !

 

#Vidéos

En savoir plus

En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d'analyse, de pertinence et de publicité.