Agenda

Mulhouse Metamorphoses

LE PROJET URBAIN DE LA VILLE Pour (re)découvrir Mulhouse, la comprendre, l’aimer, la vivre, la partager, l’habiter… « Mulhouse Métamorphoses » présente le projet urbain de la ville à travers une balade urbaine en sept lieux, où sont implantés des conteneurs d’exposition arborant chacun une œuvre-totem originale réalisée in situ par des artistes de talent. « Mulhouse a changé ! » Ce constat, souvent fait par des visiteurs qui redécouvrent la Cité du Bollwerk est au cœur de la balade expo urbaine « Mulhouse Métamorphoses ». L’exposition met en lumière les transformations de la ville depuis l’arrivée du tramway, mais aussi les grands projets en cours et à venir qui rendent la ville plus innovante, plus créative, plus résidentielle et toujours plus connectée, parachevant ainsi la transition d’une grande ville industrielle du XIXe siècle vers la ville intelligente du XXIe siècle. Mettant l’accent sur la créativité, l’innovation et l’entrepreneuriat, qui ont permis à Mulhouse de devenir ce qu’elle est aujourd’hui, mais aussi sur ses atouts naturels et la richesse de sa vie citoyenne, « Mulhouse Métamorphoses » se décline à l’échelle de la ville de manière originale et ludique via l’installation de conteneurs d’exposition dans sept sites mulhousiens. Sept artistes talentueux, venus de Mulhouse mais aussi d’Europe, investissent chaque site et font de ces conteneurs bien plus que de simples boîtes métalliques posées au cœur des quartiers… Fonctionnant en duo, un conteneur arbore une œuvre-totem originale réalisée in situ sur trois faces (un lieu / un artiste) posé sur un conteneur d’exposition à visiter (une thématique / un secteur), ne devraient pas passer inaperçus. A l’intérieur du conteneur d’exposition, une thématique spécifique et la cartographie des grands aménagements et projets du secteur sont déclinés sous forme de panneaux descriptifs et de cartographies. Des ateliers, visites commentées, échanges d’expérience tout comme un espace participatif seront proposés tout au long de l’été, alors que le lancement de la manifestation sera l’occasion d’un évènement festif et décalé, vendredi 5 juillet à Motoco. 7 lieux, 7 destinations, 7 ambiances… Les métamorphoses de Mulhouse se dévoilent au gré d’un parcours construit en sept étapes : Parvis de la Gare centrale. Thème : MULHOUSE, VILLE CONNECTÉE. Artiste : LOW BROS, Berlin Parvis de la Faculté de la Fonderie.Thème : MULHOUSE, VILLE INNOVANTE ET PRODUCTIVE. Artiste : TIAGO FRANCEZ, Mulhouse Berges de l’Ill, au niveau du Champ de foire.Thème : MULHOUSE, VILLE NATURE. Artiste : STEW, Paris Marché du Canal couvert. Thème : MULHOUSE, VILLE COSMOPOLITE. Artiste : BRUNO LEYVAL, Mulhouse Gare de Dornach. Thème : MULHOUSE, VILLE CRÉATIVE. Artiste : BUST ART, Bâle Nouveau Bassin. Thème : MULHOUSE, VILLE RÉSIDENTIELLE. Artiste : ZELTNER, Fribourg Place du Rattachement. Thème : MULHOUSE, VILLE CITOYENNE. Artiste : ETNIK, Turin

LE PROJET URBAIN DE LA VILLE

Pour (re)découvrir Mulhouse, la comprendre, l’aimer, la vivre, la partager, l’habiter…

« Mulhouse Métamorphoses » présente le projet urbain de la ville à travers une balade urbaine en sept lieux, où sont implantés des conteneurs d’exposition arborant chacun une œuvre-totem originale réalisée in situ par des artistes de talent.

« Mulhouse a changé ! » Ce constat, souvent fait par des visiteurs qui redécouvrent la Cité du Bollwerk est au cœur de la balade expo urbaine « Mulhouse Métamorphoses ». L’exposition met en lumière les transformations de la ville depuis l’arrivée du tramway, mais aussi les grands projets en cours et à venir qui rendent la ville plus innovante, plus créative, plus résidentielle et toujours plus connectée, parachevant ainsi la transition d’une grande ville industrielle du XIXe siècle vers la ville intelligente du XXIe siècle.

Mettant l’accent sur la créativité, l’innovation et l’entrepreneuriat, qui ont permis à Mulhouse de devenir ce qu’elle est aujourd’hui, mais aussi sur ses atouts naturels et la richesse de sa vie citoyenne, « Mulhouse Métamorphoses » se décline à l’échelle de la ville de manière originale et ludique via l’installation de conteneurs d’exposition dans sept sites mulhousiens. Sept artistes talentueux, venus de Mulhouse mais aussi d’Europe, investissent chaque site et font de ces conteneurs bien plus que de simples boîtes métalliques posées au cœur des quartiers…

Fonctionnant en duo, un conteneur arbore une œuvre-totem originale réalisée in situ sur trois faces (un lieu / un artiste) posé sur un conteneur d’exposition à visiter (une thématique / un secteur), ne devraient pas passer inaperçus. A l’intérieur du conteneur d’exposition, une thématique spécifique et la cartographie des grands aménagements et projets du secteur sont déclinés sous forme de panneaux descriptifs et de cartographies.

Des ateliers, visites commentées, échanges d’expérience tout comme un espace participatif seront proposés tout au long de l’été, alors que le lancement de la manifestation sera l’occasion d’un évènement festif et décalé, vendredi 5 juillet à Motoco.

7 lieux, 7 destinations, 7 ambiances…

Les métamorphoses de Mulhouse se dévoilent au gré d’un parcours construit en sept étapes :

Parvis de la Gare centrale. Thème : MULHOUSE, VILLE CONNECTÉE. Artiste : LOW BROS, Berlin

Parvis de la Faculté de la Fonderie.Thème : MULHOUSE, VILLE INNOVANTE ET PRODUCTIVE. Artiste : TIAGO FRANCEZ, Mulhouse

Berges de l’Ill, au niveau du Champ de foire.Thème : MULHOUSE, VILLE NATURE. Artiste : STEW, Paris

Marché du Canal couvert. Thème : MULHOUSE, VILLE COSMOPOLITE. Artiste : BRUNO LEYVAL, Mulhouse

Gare de Dornach. Thème : MULHOUSE, VILLE CRÉATIVE. Artiste : BUST ART, Bâle

Nouveau Bassin. Thème : MULHOUSE, VILLE RÉSIDENTIELLE. Artiste : ZELTNER, Fribourg

Place du Rattachement. Thème : MULHOUSE, VILLE CITOYENNE. Artiste : ETNIK, Turin

20 juillet 2019

Scènes de Rue

Avec Scènes de rue, la Ville de Mulhouse défend encore et toujours le spectacle vivant, les arts dans une rue libre, les artistes et leur public. Voilà nos nombreux complices artistiques, voilà ces artistes libres, divers et engagés… Voilà la vingt-troisième édition de Scènes de rue ! Mêler la virtuosité acrobatique à un engagement politique, c’est l’engagement que deux compagnies de trapèze grand volant, les Lendemains et les Philébulistes se sont donnés avec cette nouvelle création, La tangente du bras tendu. La référence historique sera également au cœur de la nouvelle création burlesque et caustique des frères Marx, Das Kapital, incarné par les trublions du Tony Clifton Circus qui partiront en exploration à mobilité réduite à travers la ville pour une Mission Rooseveltinoubliable. Le cirque sera aussi présent à travers la nouvelle création des Filles du renard pâle, Résiste, la nouvelle création énigmatique de la cie Anomalie, Crash, une première sortie publique de la nouvelle Compagnie Bancale, le membre fantôme, puis la présence de l’école de cirque de Genève,Théâtre Cirqule. La compagnie Titanos continue de revisiter le monde forain avec deux spectacles, deux attractions foraines, la grande roue d’Ourboros et le petit train de Trans Impérial Kaïros. Mais lorsque qu’on évoque art de la rue et esprit forain, difficile de ne pas penser aux géniaux bricoleurs d’OpUS qui nous convie avec le Grand Débarras à une nouvelle aventure totale, un spectacle à la fois riche et pauvre, à un florilège d’un savoir-faire et d’un savoir raconter uniques. Deux compagnies majeures des arts de la rue nous rejoindrons pour la première fois à Mulhouse cet été. Le groupe ZUR investira le petit jardin des senteurs afin de le transformer et de présenter à la nuit tombée un instantanéaussi troublant que poétique. Et KompleX KapharnaüM, après une résidence de création ce printemps, finalisera Hide & See(K), leur dernière création en immersion et en participation dans le quartier Drouot. En évoquant un travail d’immersion dans un quartier Mulhousien, LUIT présentera la première de A VENIR à Bourtzwiller après deux ans d’écriture et d’enquête sur place. D’enquête, il en sera question avec Eric Charon, membre du collectif In Vitro auprès de Julie Deliquet, qui présentera sa première création dans l’espace public, Série Noire, d’après une intrigue portuaire de Simenon. La cie des Ô nous touchera au cœur avec Fracasse et cette histoire de révolte des enfants Vermiraux. Le collectif Balle Perdue évoquera l’adolescence dans un Pays Basque troublant à travers les mots de l’auteur Manu Berk. Cette nouvelle création, Gora !, impliquera une bande d’ados mulhousiens dans ses représentations. Kalisto entamera une expérimentation théâtrale et musicale autour de Solar Lined’Ivan Viripaev, sous la forme d’une installation vivante dans un appartement de la Tour de l’Europe. Quant à Gravitation, ils s’interrogent avec Obsolètes, un spectacle d’anticipation sur la péremption des choses et des gens. Si les Five foot fingers explorent avec frénésie et brio les forêts tropicales dans Jungle Five, Le détachement international du Muerto Coco veut à la fois proposer une dantesque Toy Party en chansons et nous sauver de la fin du Monde ! Trois projets seront portés par des artistes uniques, une relecture faite de petits rien du Bon, de la brute et du truand avec le Magnifique bon à rien de la Cie Chicken Street, More Aura, une chronique sur la dureté de la vie et la résilience, menée tambour battant par Véro Tuillaon de l’Association des Clous puis, comme un feu d’artifice d’impertinence et de fous rires honteux, Didier Super nous assurera avec son œil acéré que Ta vie sera plus moche que la mienne. Et comme nous avons pris l’habitude de partir à la découverte des endroits moins connus de la ville de Mulhouse, nous partirons nombreux à l’aventure pour une expérimentation géante de la prochaine création de la Folie Kilomètre, la Belle Escorte, ONIRé du blÖffique théâtre proposera de vivre une balade inédite en famille… mais séparément, deux parcours seront proposés, un pour les enfants, l’autre pour les grands. Si Les Voix d’Ici proposeront de partir à la découverte du quartier Fridolin où nous poserons nos transats le dimanche, Jisoo Yoo évoluera seule, étrange, magnétique, fragile, au cœur de la ville par le biais de sa performance Ma maison en l’air.

Avec Scènes de rue, la Ville de Mulhouse défend encore et toujours le spectacle vivant, les arts dans une rue libre, les artistes et leur public. Voilà nos nombreux complices artistiques, voilà ces artistes libres, divers et engagés… Voilà la vingt-troisième édition de Scènes de rue !

Mêler la virtuosité acrobatique à un engagement politique, c’est l’engagement que deux compagnies de trapèze grand volant, les Lendemains et les Philébulistes se sont donnés avec cette nouvelle création, La tangente du bras tendu. La référence historique sera également au cœur de la nouvelle création burlesque et caustique des frères Marx, Das Kapital, incarné par les trublions du Tony Clifton Circus qui partiront en exploration à mobilité réduite à travers la ville pour une Mission Rooseveltinoubliable. Le cirque sera aussi présent à travers la nouvelle création des Filles du renard pâle, Résiste, la nouvelle création énigmatique de la cie Anomalie, Crash, une première sortie publique de la nouvelle Compagnie Bancale, le membre fantôme, puis la présence de l’école de cirque de Genève,Théâtre Cirqule.

La compagnie Titanos continue de revisiter le monde forain avec deux spectacles, deux attractions foraines, la grande roue d’Ourboros et le petit train de Trans Impérial Kaïros. Mais lorsque qu’on évoque art de la rue et esprit forain, difficile de ne pas penser aux géniaux bricoleurs d’OpUS qui nous convie avec le Grand Débarras à une nouvelle aventure totale, un spectacle à la fois riche et pauvre, à un florilège d’un savoir-faire et d’un savoir raconter uniques.

Deux compagnies majeures des arts de la rue nous rejoindrons pour la première fois à Mulhouse cet été. Le groupe ZUR investira le petit jardin des senteurs afin de le transformer et de présenter à la nuit tombée un instantanéaussi troublant que poétique. Et KompleX KapharnaüM, après une résidence de création ce printemps, finalisera Hide & See(K), leur dernière création en immersion et en participation dans le quartier Drouot.

En évoquant un travail d’immersion dans un quartier Mulhousien, LUIT présentera la première de A VENIR à Bourtzwiller après deux ans d’écriture et d’enquête sur place. D’enquête, il en sera question avec Eric Charon, membre du collectif In Vitro auprès de Julie Deliquet, qui présentera sa première création dans l’espace public, Série Noire, d’après une intrigue portuaire de Simenon. La cie des Ô nous touchera au cœur avec Fracasse et cette histoire de révolte des enfants Vermiraux.

Le collectif Balle Perdue évoquera l’adolescence dans un Pays Basque troublant à travers les mots de l’auteur Manu Berk. Cette nouvelle création, Gora !, impliquera une bande d’ados mulhousiens dans ses représentations. Kalisto entamera une expérimentation théâtrale et musicale autour de Solar Lined’Ivan Viripaev, sous la forme d’une installation vivante dans un appartement de la Tour de l’Europe. Quant à Gravitation, ils s’interrogent avec Obsolètes, un spectacle d’anticipation sur la péremption des choses et des gens.

Si les Five foot fingers explorent avec frénésie et brio les forêts tropicales dans Jungle Five, Le détachement international du Muerto Coco veut à la fois proposer une dantesque Toy Party en chansons et nous sauver de la fin du Monde ! Trois projets seront portés par des artistes uniques, une relecture faite de petits rien du Bon, de la brute et du truand avec le Magnifique bon à rien de la Cie Chicken Street, More Aura, une chronique sur la dureté de la vie et la résilience, menée tambour battant par Véro Tuillaon de l’Association des Clous puis, comme un feu d’artifice d’impertinence et de fous rires honteux, Didier Super nous assurera avec son œil acéré que Ta vie sera plus moche que la mienne.

Et comme nous avons pris l’habitude de partir à la découverte des endroits moins connus de la ville de Mulhouse, nous partirons nombreux à l’aventure pour une expérimentation géante de la prochaine création de la Folie Kilomètre, la Belle Escorte, ONIRé du blÖffique théâtre proposera de vivre une balade inédite en famille… mais séparément, deux parcours seront proposés, un pour les enfants, l’autre pour les grands. Si Les Voix d’Ici proposeront de partir à la découverte du quartier Fridolin où nous poserons nos transats le dimanche, Jisoo Yoo évoluera seule, étrange, magnétique, fragile, au cœur de la ville par le biais de sa performance Ma maison en l’air.

20 juillet 2019

Yesss!! Amène...

Chassé croisé de personnages à la langue bien pendue...On va parler d'argent sous toutes ses coutures... Un couple plus qu’aisé, invite un ami d’enfance, financier aguerri pour lui demander comment échapper aux impôts...
Mais forcément rien ne se passe comme prévu avec l’arrivée de personnages les uns plus déjantés que les autres.. Belle-mère rétro, père bon vivant, golfeur bobo, féministe zadiste, épouse chichouille, père missionnaire, coach inspirée, bonne à tout faire, invitée râleuse, inspecteur corrompu... surtout quand on sait qu’un contrôle fiscal est imminent....
Fou rire assuré. Une pièce délirante qui réserve de nombreuses surprises
Si tu veux t’enrichir, écoute les autres et dis leur : Yesss!! Amène ...
Alors... amène-toi à la Grange pour partager ce régal

Chassé croisé de personnages à la langue bien pendue...On va parler d'argent sous toutes ses coutures... Un couple plus qu’aisé, invite un ami d’enfance, financier aguerri pour lui demander comment échapper aux impôts... Mais forcément rien ne se passe comme prévu avec l’arrivée de personnages les uns plus déjantés que les autres.. Belle-mère rétro, père bon vivant, golfeur bobo, féministe zadiste, épouse chichouille, père missionnaire, coach inspirée, bonne à tout faire, invitée râleuse, inspecteur corrompu... surtout quand on sait qu’un contrôle fiscal est imminent.... Fou rire assuré. Une pièce délirante qui réserve de nombreuses surprises Si tu veux t’enrichir, écoute les autres et dis leur : Yesss!! Amène ... Alors... amène-toi à la Grange pour partager ce régal

20 juillet 2019

« Si Saverne m'était contée »

La Ville de Saverne et le Comité des fêtes, en coréalisation avec Produc'son, présentent :

« Si Saverne m'était contée » - Fresque historique trilingue, son, lumière et mapping
Du 19 au 28 juillet 2019 à 21h30 au jardin du château des Rohan

Le Comité des fêtes de la Ville de Saverne, en partenariat avec la Ville de Saverne, renoue avec les grands spectacles d’été et de ses Sagas au mois de juillet 2019, sur un projet préparé par son groupe de pilotage. La fresque historique trilingue, « Si Saverne m’était contée », sera présentée en plein air dans le jardin et devant le château des Rohan, à 21h30, du vendredi 19 au dimanche 28 juillet 2019 (relâche les mardi 23 et mercredi 24 juillet, sous réserve). Les huit représentations sont prévues pour accueillir quelque 4.800 spectateurs de la grande région (Alsace, Moselle) et d’ailleurs, installés dans des tribunes de 600 places par soirée.
Pas moins d’une centaine de comédiens et figurants, sous la conduite de Christophe Niess, metteur en scène, serviront ce spectacle théâtral et musical, alliant aussi des technologies nouvelles comme le mapping vidéo. S’ajoute toute une équipe technique, dont les professionnels Daniel Knipper (scénographie, création lumières) et François Rousselot (création musicale, pour l’Orchestre d’Harmonie de Saverne sous la direction d’Alexandre Jung, laquelle sera enregistrée), mais également l’Espace Rohan et ses techniciens, les services techniques voire administratifs de la Ville de Saverne, sans oublier les nombreux bénévoles nécessaires à l’encadrement et la réalisation.
« Si Saverne m’était contée », répond à une commande d’écriture, datant d'il y a deux ans déjà, et confiée à Raymond Weissenburger, spécialiste de fresques historiques trilingues (français, allemand, alsacien – traduction assurée sur site). En sept tableaux, sont déclinés quelques temps forts de l’histoire savernoise, dans sa véracité et avec une certaine liberté créatrice…

▪ Tarifs :
o Plein : 16€
o Réduit : 11€ (-12ans)

▪ Points de vente :
o Office de Tourisme du Pays de Saverne / 03 88 91 80 47
o Produc'son / 03 88 68 27 17 / www.produc-son.fr
o Réseau Fnac
o Réseau Ticketmaster
o Digitick
o Super U / Cora / Leclerc…
o Points de vente habituels

UN VILLAGE D'ANIMATION AVANT LE SPECTACLE
Et pour que ce temps de spectacle, « Si Saverne m’était contée », soit aussi une occasion de partager le « Vivre Ensemble » en cette seconde quinzaine de juillet 2019, un village d’animation sera mis en place. Il voudra accueillir le public d’ici et d’ailleurs, côté place du château, au coeur de la cité. Un appel a ainsi été lancé aux associations et particuliers, pour animer cet espace autour de passions et de partages, exhibitions ponctuelles, mais aussi des associations ou prestataires en capacité d’assurer une restauration adaptée au lieu.

La Ville de Saverne et le Comité des fêtes, en coréalisation avec Produc'son, présentent :« Si Saverne m'était contée » - Fresque historique trilingue, son, lumière et mappingDu 19 au 28 juillet 2019 à 21h30 au jardin du château des RohanLe Comité des fêtes de la Ville de Saverne, en partenariat avec la Ville de Saverne, renoue avec les grands spectacles d’été et de ses Sagas au mois de juillet 2019, sur un projet préparé par son groupe de pilotage. La fresque historique trilingue, « Si Saverne m’était contée », sera présentée en plein air dans le jardin et devant le château des Rohan, à 21h30, du vendredi 19 au dimanche 28 juillet 2019 (relâche les mardi 23 et mercredi 24 juillet, sous réserve). Les huit représentations sont prévues pour accueillir quelque 4.800 spectateurs de la grande région (Alsace, Moselle) et d’ailleurs, installés dans des tribunes de 600 places par soirée.

Pas moins d’une centaine de comédiens et figurants, sous la conduite de Christophe Niess, metteur en scène, serviront ce spectacle théâtral et musical, alliant aussi des technologies nouvelles comme le mapping vidéo. S’ajoute toute une équipe technique, dont les professionnels Daniel Knipper (scénographie, création lumières) et François Rousselot (création musicale, pour l’Orchestre d’Harmonie de Saverne sous la direction d’Alexandre Jung, laquelle sera enregistrée), mais également l’Espace Rohan et ses techniciens, les services techniques voire administratifs de la Ville de Saverne, sans oublier les nombreux bénévoles nécessaires à l’encadrement et la réalisation.

« Si Saverne m’était contée », répond à une commande d’écriture, datant d'il y a deux ans déjà, et confiée à Raymond Weissenburger, spécialiste de fresques historiques trilingues (français, allemand, alsacien – traduction assurée sur site). En sept tableaux, sont déclinés quelques temps forts de l’histoire savernoise, dans sa véracité et avec une certaine liberté créatrice…▪ Tarifs :o Plein : 16€o Réduit : 11€ (-12ans)▪ Points de vente :o Office de Tourisme du Pays de Saverne / 03 88 91 80 47o Produc'son / 03 88 68 27 17 / www.produc-son.fro Réseau Fnaco Réseau Ticketmastero Digiticko Super U / Cora / Leclerc…o Points de vente habituelsUN VILLAGE D'ANIMATION AVANT LE SPECTACLEEt pour que ce temps de spectacle, « Si Saverne m’était contée », soit aussi une occasion de partager le « Vivre Ensemble » en cette seconde quinzaine de juillet 2019, un village d’animation sera mis en place. Il voudra accueillir le public d’ici et d’ailleurs, côté place du château, au coeur de la cité. Un appel a ainsi été lancé aux associations et particuliers, pour animer cet espace autour de passions et de partages, exhibitions ponctuelles, mais aussi des associations ou prestataires en capacité d’assurer une restauration adaptée au lieu.

20 juillet 2019

Festival Conc'Air

Un festival à taille humaine, aux cœurs des trois frontières, ancré dans la diffusion des musiques actuelles depuis plus de dix ans. Créé en 2005 par la Ville de Saint-Louis, Conc’Air est un festival gratuit investi dans les musiques actuelles. Il est le produit d’une volonté de proposer un événement culturel majeur, rayonnant sur les frontières suisse et allemande. Conc’Air a vocation d’être un lieu d’échange, de rencontre, où tous les publics peuvent s’y retrouver pour y vivre leurs propres expériences.
Si, dans un premier temps, l’objectif est d’offrir un moment de divertissement, le festival a pour ambition de sensibiliser les publics aux découvertes musicales qui nourrissent la diversité du paysage culturel. Pour se faire, le festival propose un contenu cohérent aussi bien dans sa programmation artistique que dans sa scénographie. Le festival est gratuit et débute chaque soir dès 18h30 Vendredi 19 juillet : MALO à 20h - JEREMY FREROT 21H
Samedi 20 juillet : ENCHANTEE JULIE à 20H - DADJU à 21H
Vendredi 2 août : SLAP ! à 20h - NOLWENN LEROY à 21H
Saemdi 3 août : SUZANE à 20h - JENIFER à 21H

Un festival à taille humaine, aux cœurs des trois frontières, ancré dans la diffusion des musiques actuelles depuis plus de dix ans.

Créé en 2005 par la Ville de Saint-Louis, Conc’Air est un festival gratuit investi dans les musiques actuelles. Il est le produit d’une volonté de proposer un événement culturel majeur, rayonnant sur les frontières suisse et allemande. Conc’Air a vocation d’être un lieu d’échange, de rencontre, où tous les publics peuvent s’y retrouver pour y vivre leurs propres expériences.Si, dans un premier temps, l’objectif est d’offrir un moment de divertissement, le festival a pour ambition de sensibiliser les publics aux découvertes musicales qui nourrissent la diversité du paysage culturel. Pour se faire, le festival propose un contenu cohérent aussi bien dans sa programmation artistique que dans sa scénographie.

Le festival est gratuit et débute chaque soir dès 18h30

Vendredi 19 juillet : MALO à 20h - JEREMY FREROT 21HSamedi 20 juillet : ENCHANTEE JULIE à 20H - DADJU à 21HVendredi 2 août : SLAP ! à 20h - NOLWENN LEROY à 21HSaemdi 3 août : SUZANE à 20h - JENIFER à 21H

20 juillet 2019

Festival des Jardins Métissés

Pour la dix-septième année consécutive, le Parc de Wesserling accueille, du 9 juin au 13 octobre 2019, le Festival International des Jardins Métissés, un événement permettant de découvrir des jardins extraordinaires et éphémères.
Des artistes (paysagistes, architectes, designers, étudiants, jardiniers du Parc…) sont invités à imaginer, créer et réaliser des jardins à vivre, sur un thème donné. En 2019, le Parc de Wesserling met le cap sur l’Inde et vous transporte, pour son festival, dans LES JARDINS DE MOWGLI ! ► LES ANIMATIONS DU FESTIVAL Visites guidées des jardins (compris dans le tarif d’entrée, hors groupe) Un étonnant sentier pieds-nus et sensoriel Un extraordinaire potager textile et pédagogique Héridou, parcours de découverte pour enfant Les événements jardins (Fête du sentier pieds-nus, Féerie Nocturne au Jardin, Potager en Fête…) ► DATES, LIEU ET TARIFS Du 9 juin au 13 octobre 2019
Tous les jours de 10h à 18h (jusqu’à 18h30 en juillet-août) Adulte: 10€ / Enfant (+6ans): 5€ / Enfant (-6ans): gratuit / PassFamille: 28€

Pour la dix-septième année consécutive, le Parc de Wesserling accueille, du 9 juin au 13 octobre 2019, le Festival International des Jardins Métissés, un événement permettant de découvrir des jardins extraordinaires et éphémères.Des artistes (paysagistes, architectes, designers, étudiants, jardiniers du Parc…) sont invités à imaginer, créer et réaliser des jardins à vivre, sur un thème donné. En 2019, le Parc de Wesserling met le cap sur l’Inde et vous transporte, pour son festival, dans LES JARDINS DE MOWGLI !

► LES ANIMATIONS DU FESTIVAL

Visites guidées des jardins (compris dans le tarif d’entrée, hors groupe) Un étonnant sentier pieds-nus et sensoriel Un extraordinaire potager textile et pédagogique Héridou, parcours de découverte pour enfant Les événements jardins (Fête du sentier pieds-nus, Féerie Nocturne au Jardin, Potager en Fête…)

► DATES, LIEU ET TARIFS

Du 9 juin au 13 octobre 2019Tous les jours de 10h à 18h (jusqu’à 18h30 en juillet-août)

Adulte: 10€ / Enfant (+6ans): 5€ / Enfant (-6ans): gratuit / PassFamille: 28€

20 juillet 2019

Portraits Croisés d'Inde

Dans l’Inde d’aujourd’hui, le touriste peut mitrailler l’exotisme, mais faire un portrait exige un rapport différent ; se sachant face à la caméra, le photographié donne à voir ce qu’il ressent. Pour comprendre l’intimité qui se cache derrière chaque visage, les deux photographes Anna Epiard et Michel Petitcolas ont du s’immerger au cœur de l’Inde, lors de voyages au Rajasthan et dans l’État de l’Uttar Pradesh. Passionné d’art, Michel Petitcolas, en compagnie de son épouse Corinne, jusque-là plutôt attirés par des destinations exotiques (Mali, Lybie, Chiapas, Honduras ou Nicaragua dernièrement), ont craqué il y a quelques années pour l’Inde. De son côté, Anna Epiard est une voyageuse dont la curiosité insatiable l’a poussée à traquer la beauté et l’étonnement. Quand elle entre en contact avec la population, son empathie et sa joie de vivre permettent un échange à l’enthousiasme communicatif. La Médiathèque du Parc de Wesserling vous convie à découvrir ces touchants « Portraits croisés », pris au hasard des rencontres et des lieux, et exposés pendant tout l’été. De même, un vernissage se tiendra le vendredi 7 juin à 19 h, afin de rencontrer les artistes. ► Plus d’informations Du 7 juin au 4 septembre 2019
Médiathèque l’Etoffe des mots – Pavillon des Créateurs
Gratuit, accès libre aux horaires d’ouverture de la médiathèque www.mediatheque-valamarin.fr ►Contacts de l’organisateur Isabelle PAILLARD • i.paillard@mediatheque-valamarin.fr • 03 89 39 64 00
Matthieu MARCHAND • m.marchand@mediatheque-valamarin.fr • 03 89 39 64 00 ► Contact presse
Sylvie LANZ • 06 84 12 77 15

Dans l’Inde d’aujourd’hui, le touriste peut mitrailler l’exotisme, mais faire un portrait exige un rapport différent ; se sachant face à la caméra, le photographié donne à voir ce qu’il ressent. Pour comprendre l’intimité qui se cache derrière chaque visage, les deux photographes Anna Epiard et Michel Petitcolas ont du s’immerger au cœur de l’Inde, lors de voyages au Rajasthan et dans l’État de l’Uttar Pradesh. Passionné d’art, Michel Petitcolas, en compagnie de son épouse Corinne, jusque-là plutôt attirés par des destinations exotiques (Mali, Lybie, Chiapas, Honduras ou Nicaragua dernièrement), ont craqué il y a quelques années pour l’Inde. De son côté, Anna Epiard est une voyageuse dont la curiosité insatiable l’a poussée à traquer la beauté et l’étonnement. Quand elle entre en contact avec la population, son empathie et sa joie de vivre permettent un échange à l’enthousiasme communicatif.

La Médiathèque du Parc de Wesserling vous convie à découvrir ces touchants « Portraits croisés », pris au hasard des rencontres et des lieux, et exposés pendant tout l’été. De même, un vernissage se tiendra le vendredi 7 juin à 19 h, afin de rencontrer les artistes.

► Plus d’informations

Du 7 juin au 4 septembre 2019Médiathèque l’Etoffe des mots – Pavillon des CréateursGratuit, accès libre aux horaires d’ouverture de la médiathèque

www.mediatheque-valamarin.fr

►Contacts de l’organisateur

Isabelle PAILLARD • i.paillard@mediatheque-valamarin.fr • 03 89 39 64 00Matthieu MARCHAND • m.marchand@mediatheque-valamarin.fr • 03 89 39 64 00

► Contact presseSylvie LANZ • 06 84 12 77 15

20 juillet 2019