Fin de l’obligation du port du masque à bord du réseau Soléa

16 mai 2022 à 12h21 par Adeline Rocha

FIn de l'obligation du port du masque dans les transports
FIn de l'obligation du port du masque dans les transports
Crédit: FIn de l'obligation du port du masque dans les transports

Suite aux dernières annonces gouvernementales, le port du masque ne sera plus obligatoire dans les véhicules du réseau Soléa à partir du lundi 16 mai 2022. L’épidémie n’étant pas terminée, le masque reste néanmoins recommandé à bord pour protéger notamment les personnes les plus fragiles.

  • Fin de l’obligation mais la recommandation perdure

« Pendant toute la période durant laquelle l’obligation était en vigueur, nos clientes et clients-voyageurs l’ont globalement respectée et nous les remercions pour leur civisme (...) Sur les dernières semaines, avec l’arrivée des beaux jours, un certain relâchement était tout de même perceptible et cette décision de lever l’obligation a le mérite de clarifier les choses (…) Bien entendu toutes et tous restent libres de continuer à porter un masque dans nos véhicules et nous le recommandons vivement, surtout pour la protection des personnes fragiles. Nous continuerons également à maintenir les parois d’isolement des postes de conduite dans les bus (…). Je profite de cette occasion pour remercier les femmes et hommes de Soléa, toutes nos équipes qui travaillent d’arrache-pied depuis le début de cette épidémie pour assurer la continuité du service de transport public de m2A. » déclare Alexis STEYAERT, Directeur Général de Soléa.

  • La mise à jour des supports d’information pourrait prendre quelques jours

Soléa, à l’instar de tous les réseaux de transport publics, doit adapter ou supprimer certains de ses supports de communication comportant l’obligation du port du masque ; par exemple les annonces à bord, la signalétique dans et à l’extérieur des bus et tramways ou les informations données sur les bornes en stations.
Pour des raisons techniques, de réédition ou d’impression et compte tenu du rythme de maintenance du matériel roulant, ces modifications devraient prendre quelques jours.

Néanmoins, quelle que soit la teneur des messages affichés dans cet intervalle, le non-port du masque ne sera dorénavant plus verbalisé.