Actualités people

Beyoncé se mobilise pour que les policiers responsables de la mort de Breonna Taylor soient arrêtés

15 juin 2020 à 10h59 Par Adeline ROCHA
Victime d'une erreur policière, Breonna Tyalor est devenue l'une des figures du mouvement" Black Lives Matter"

Cette jeune ambulancière de 26 ans est morte il y a 3 mois, abattue chez elle par des policiers qui s'étaient trompés de cible. Elle est devenue ainsi, avec George Floyd, l'un des symboles de Black Lives Matter qui proteste et lutte contre le racisme et les violences policières aux Etats-Unis. Cependant, si les policiers impliqués dans le décès de George FLoyd ont été arrêtés, ceux responsables de la mort de Breonna Taylor n'ont toujours pas été inquiétés. Beyoncé espère faire bouger les choses en interpellant le procureur général du Kentucky via une lettre ouverte dans laquelle on peut lire : "Trois mois ont passé - et le Louisville Metro Police Department (LMPD) a créé plus de questions que de réponses. Leur rapport indique que Madame Taylor n'a souffert d'aucune blessure - nous savons pourtant qu'on lui a tiré dessus au moins huit fois. Les policiers du LMPD affirment avoir annoncé leur présence avant de rentrer dans son appartement - mais son petit ami qui était avec elle et plusieurs de ses voisins affirment que c'est faux." Les policiers auraient en fait utilisé un mandat qui permet d'entrer dans un domicile sans annonce, un type de mandat depuis interdit à Louisville. Beyoncé déclare ensuite que 3 mois après les faits aucun policier impliqué dans cette affaire n'avait été licencié, demandant leur arrestation rapide : "L'enquête du LMPD est passée par votre bureau, et pourtant tous les policiers impliqués dans la fusillade sont toujours employés par le LMPD. Le sergent Jonathan Mattingly et les policiers Myles Cosgrove et Brett Hankison doivent être tenus responsables de leurs actions."