Coronavirus : un couvre-feu instauré à Mulhouse, de 21h à 6h du matin

23 mars 2020 à 7h22 par Adeline ROCHA

RADIO ECN
Crédit: Catherine Kohler



En accord avec le maire de Mulhouse Michèle Lutz, le préfet du Haut-Rhin Laurent Touvet a instauré, compte tenu de la situation sanitaire actuelle, un couvre-feu sur la commune de Mulhouse, à compter de ce dimanche 22 mars à 21h.







Il est en conséquence interdit de circuler, par quelque moyen que ce soit, sur le territoire de la commune entre 21h et 6h. Cette décision implique l’obligation impérative pour chacun de rester à son domicile à ces horaires.


Cette mesure entraîne également la fermeture de tous les commerces, y compris alimentaires et livraisons à domicile, sur la période du couvre-feu.


Toutefois, le préfet précise que restent autorisés, sur présentation des justificatifs habituels :



  • les trajets entre le domicile et le travail, en particulier pour les soignants, agents des services publics et salariés qui finissent ou débutent leur travail pendant le couvre-feu. Pour cette raison, les transports publics conservent leur amplitude habituelle ;

  • les déplacements professionnels nocturnes strictement, tels l’approvisionnement des commerces alimentaires ;

  • les déplacements pour motif de santé, pour les urgences médicales notamment ;

  • les motifs familiaux impérieux comme l’assistance des personnes vulnérables.


Contrôles de police renforcés la nuit


En revanche, toute sortie pour des achats, de l’activité physique, les besoins des animaux de compagnie est interdite de 21h à 6h, jusqu’à nouvel ordre. Les contrôles de police seront renforcés durant la nuit.



« Chacun doit comprendre que les contacts doivent être limités au strict minimum pour lutter efficacement contre la propagation du COVID19 », souligne le préfet du Haut-Rhin.



Cette décision intervient après la mesure prise par la préfecture, samedi 21 mars, interdisant – à l’échelle du Haut-Rhin – l’accès aux parcs, jardins publics, forêts et autres lieux publics extérieurs propices aux rassemblements (lire notre article), en complément des mesures de confinement en cours depuis le 17 mars dernier en France (lire notre article). 


A l’instar de Mulhouse, le confinement a été instauré dans d’autres villes de l’Hexagone, à l’instar de Montpellier, Perpignan ou Charleville-Mézières.


(Source : M+)