Mort du chanteur Idir, icône de la musique kabyle

3 mai 2020 à 6h51 par Adeline ROCHA

Véritable monument de la musique kabyle, Idir s'est éteint à l'âge de 70 ans samedi soir

RADIO ECN

La mort du célèbre chanteur algérien a étét annoncée sobrement sur Facebook "Nous avons le regret de vous annoncer le décès de notre père (à tous), Idir le samedi 2 mai à 21h30. Repose en paix papa." peut-on lire sur sa page. Idir a connu un succès mondial en 1976 avec "A Vava Inouva", une berceuse qui sera traduite en 15 langues. C'est ainsi qu'il lança sa carrière musicale alors qu'il se destinait à devenir géologue. Mais quelques années plus tard, Idir fait une pause de 10 ans loin de la scène. Il reviendra en 1991, et sortira encore plusieurs albums, des chansons pleine de poésie, de tendresse et d'humanité. Idir célèbre la fraternité entre les peuples avec Identités, un album enregistré avec de nombreux invités (Manu Chao, Zebda, Dan Ar Braz..). En 2007 il sort La France des Couleurs, dans un pays divisé sur l'immigration et l'identité. En  janvier 2018, Idir était revenu se produire à Alger, 38 ans après avoir quitté son pays natal.